Belles chambres: près Epoisses

Posté par:

Carpe Diem, avec ses belles chambres accueillantes en maison d’hôtes se situe à quelques kilomètres du Colombier du château d’Epoisses.

demeure-accueillante-époisses-bourgogne

Un colombier était à l’époque féodale un édifice destiné à loger et à élever des pigeons. Le colombier, est un lointain héritier du columbarium romain. Le terme de colombier peut dans une acceptation plus étroite désigné un pigeonnier en forme de tour, généralement indépendant des autres bâtiments. Le pigeonnier est le nom utilisé de nos jours.

Les mutations agricoles des Temps modernes, par l’introduction des cultures fourragères comme la betterave, ont condamné insensiblement l’intérêt nourricier et la rentabilité de l’élevage en colombier.

L’intérieur du colombier se divise en nichoirs appelés boulins. Chaque boulin est le logement d’un couple de pigeons. Ces boulins peuvent être en pierre, brique ou torchis, ou en poterie (pots couchés, tuiles canal, diverses cases), en osier tressé en dorme de panier ou de nid. C’est le nombre de boulins qui indique la capacité du pigeonnier.

Au moyen-âge, la possession d’un colombier était un privilège du seigneur. Le droit de colombier devait être en rapport avec l’importance de la propriété, pour une capacité proportionnelle à la superficie des terres. 1 boulin pour 1 arpent, soit ½ hectare.

Les pigeons, produisent un excellent engrais (la colombine). Les cultivateurs redoutaient ces oiseaux, en particulier au moment des semailles. Il était donc nécessaire d’enfermer les pigeons dans le colombier lors des semis agricoles, en obstruant les ouvertures du colombier.

Consultez les disponibilités de nos belles chambres accueillantes pour organiser votre séjour dans la région.

Source Le Criquet.

0
  Informations relatives
  • No related posts found.