Avallon

Posté par:

Sur le rebord granitique qui surplombe la rivière, à vingt minutes de nos chambres d’hôtes de charme en Bourgogne ;  Avallon s’est très tôt protégée à l’intérieur de ses remparts. Ceux que l’on voit encore datent du XVe et du XVI siècle, mais la place forte est beaucoup plus ancienne. Les ruelles du centre-ville bordées de maisons à colombages convergent vers un édifice roman : la collégiale Saint-Lazare.

Avallon-chambres-hotes-bourgogneIl est probable que la construction du chevet actuel était avancée lorsque cette partie du monument fut consacrée par le pape Pascal II en 1106. L’achèvement de la construction des portails n’intervint cependant pas avant les années 1160.

Comme le plan au sol de l’édifice épouse la déclivité du terrain, il faut descendre des escaliers pour accéder à la nef couverte de voûtes d’arêtes et ornée de chapiteaux. Au XVIIIe, les chanoines firent édifier la sacristie et leur salle capitulaire, aujourd’hui une chapelle, au sud. Au grand portail central le tympan a disparu sous la révolution.

On peut également se rendre compte de l’habileté des sculpteurs grâce au petit tympan sud qui représente l’Adoration  des Mages, la Résurrection et la descente dans les limbes. Sur les tympans détruits figuraient des épisodes de la vie du Christ, de Saint Lazare et des sœurs de ce dernier.

Il y eu en effet une concurrence entre Autun et Avallon pour la possession des reliques de Lazare.

Source Pierre Boucaud/ Editions Gisserot

0